L’ail des ours

L’ail des ours

ail des ours

L’ail des ours est une plante vivace typique de là région où je vis. Si vous me suivez sur mes réseaux vous avez pu voir que lors de mes nombreuses randonnées, il n’est pas rare de tomber dans des sous bois avec de grands tapis d’ail des ours. Ces plantes embaument l’atmosphère et donne un côté féérique à la forêt. Néanmoins quelques informations peuvent vous servir, sur la façon dont vous pouvez la reconnaître, où la trouve t’on, à quelle période et surtout comment peut-on cuisiner l’ail des ours.

  1. Comment reconnaître l’ail des ours ?
  2. À quelle période peut-on consommer l’ail des ours et où la trouver ?
  3. Comment cuisiner l’ail des ours ?
  4. Des exemples de recettes avec de l’ail des ours
  5. Les vertus de l’ail des ours

Comment reconnaître l’ail des ours ?

L'ail des ours

L’ail des ours est une plante vivace, qui lorsqu’elle n’est pas en fleur peut ressembler à s’y méprendre au muguet. Mon astuce imparable est l’odeur. Quand l’ail des ours n’a pas de fleur, prenez un bout de feuille et frictionnez-la dans le creux de vos mains. Si une forte odeur d’ail s’en dégage c’est que avez trouvé de l’ail des ours. À contrario, si vous ne sentez rien ou pas grande chose, attention, c’est qu’il y a fort à parier que celle-ci soit du muguet. Le muguet bien que très convoité pour le 1er mai est hautement toxique s’il est ingéré et peut même provoquer la mort. Donc attention en cas de doute, mieux vaut ne pas y toucher.

Concernant les fleurs, pas de doute à avoir, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, les fleurs blanche on des pétales allongées qui n’ont rien à voir avec les clochettes du muguet.

À quelle période peut-on consommer l’ail des ours et où la trouver ?

L’ail des ours se trouve dans les sous-bois humides et plutôt ombragés d’hêtres, de charmes ou de chênes, dans le Grand Est, les Alpes ou encore les Pyrénées. On peut en trouver assez facilement jusqu’à 1600m d’altitude.

L’ail des ours commence à pousser en février et les fleurs arrivent de mars à mai suivant la région. Il est préférable de les cueillir avant floraison pour bénéficier de toutes les saveurs des feuilles. Le bulbe de la plante sera lui cueilli et consommé de l’été à l’automne. À savoir d’ailleurs que les fleurs aussi sont comestibles. Rien ne se perds. Attention d’ailleurs à ne pas trop en cueillir pour que la plante puisse repousser l’année suivante.

L'ail des ours

Comment cuisiner l’ail des ours ?

Comme je vous le disait plus haut, l’ail des ours se consomme du bulbe aux fleurs. Les feuilles pourront ainsi être consommées crues ou cuites comme des épinards. Les fleurs quant à elles pourront être dégustées avant éclosions sous forme de bouton de fleur pour les condiments ou alors telles quelles dans des salades. Enfin les bulbes comme les boutons de fleur peuvent se consommer préparées avec du vinaigre.

Quand vous cueillez de l’ail des ours dans la nature, il est important de bien tout nettoyer avant de le préparer. Le mieux est donc de remplir d’un mélange d’eau et de vinaigre blanc un grand saladier afin d’enlever les possibles déjections des animaux qui pourraient être porteurs de maladies.

Des exemples de recettes avec de l’ail des ours

Je vais donc vous donner une liste non exhaustive de ce qu’il est possible de faire avec de l’ail des ours en cuisine.

Les feuilles d’ail des ours

Récoltées avant la floraison, ces feuilles sont ainsi plus fortes en goût, ce qui vous permettra de les utiliser dans de multiples préparations gourmandes comme:

  • du beurre à l’ail des ours ou de l’huile, en les hachant et en les ajoutant pour aromatiser vos matières grasses.
  • dans du pesto avec de l’huile d’olive, du parmesan et des amandes ou pignons de pin.
  • dans des salades pour aromatiser la vinaigrette ou ajouter des saveurs supplémentaires.
  • dans du fromage frais ou des faisselles à la place de la ciboulette. Ajoutez un peu de sel également et vous pourrez l’utiliser pour vos tartines salées.
  • dans du vin. Vous les faites bouillir avec du vin blanc et vous sucrez à votre convenance avec du miel ou du sirop.
  • dans des pâtes brisées ou à pizza, vous les ajoutez directement dans la pâte après les avoir grossièrement haché.

Pour les feuilles plus anciennes ayant déjà des fleurs, vous pourrez les utiliser dans des omelettes, galettes de légumes, des crêpes, pain etc. Privilégiez la cuisson pour celles-ci.

L'ail des ours

Les fleur et bulbes d’ail des ours

Une fois que les fleurs sont éclos, vous pouvez également les utiliser, je trouve d’ailleurs que les fleurs ont un parfum d’ail, quoique plus subtil. Voici quelques exemples de préparations:

  • dans du vinaigre blanc avec du thym, sel, poivre et un peu de sucre pour contrer l’acidité. Vous pourrez ainsi l’utiliser pour vos vinaigrettes.
  • dans des salades. Vous écrasez les boutons de fleur et vous les utilisez pour relever votre recette.
  • dans des pickles avec de la saumure d’aigre douce, un peu de sucre, du sel, du vinaigre de cidre et les boutons ou bulbes d’ail des ours.

Les vertus de l’ail des ours

Je vais enfin clôturer cet article sur les vertus de l’ail des ours, il est toujours interessant de connaitre les bienfaits dont recèlent les fruits, légumes, céréales et autres plantes que l’on consomme. Ainsi cet ail sauvage aurait des propriétés médicinales comme un rôle dépuratif pour évacuer les toxines et déchets accumulés, un rôle d’hypotenseur pour diminuer la pression artérielle, d’antiseptique, un effet amincissant et hypoglycémiant pour diminuer la glycémie dans le sans pour ne citer qu’eux.

Pour bénéficier de ses vertus dépuratives, consommez l’équivalent d’un poignée de feuilles fraîches et ciselées chaque jour dans vos salades par exemple pendant 2 à 3 semaines pour réaliser une cure de printemps.

close

Inscrit toi à la newsletter

📲 et abonne toi à mon Instagram par ici pour voir mes vidéos 😉